Traducteur

lundi 31 mars 2014

La Vapecig tue ? : Stop à la désinformation !!!

Stop au galvaudage du métier de journaliste.

      Nous avons tous, vu, lu, entendu, depuis quelque jours, fleurir des articles et des reportages sur la Vapecig, dans la presse écrite et audio visuelle. 

       Bien sur quand la Vapecig revient sur le devant de la scène, je m'attends à ce que ce soit pour prôner son efficacité en tant que substitut permettant de se désaccoutumer, très efficacement, du tabac.

      Bien sur quand la Vapecig revient sur le devant de la scène, je m'attends à ce que le gouvernement utilise le fameux "principe de précaution" pour protéger la santé de ses citoyens, en prônant l'utilisation de la Vapecig, afin d'épargner 72000 d'entre eux d'une mort longue et douloureuse, chaque année.

      Bien sur quand la Vapecig revient sur le devant de la scène, je m'attends à ce que les médias, à qui je devrais pouvoir faire confiance, aux vues de leurs indépendances et de leurs libertés annoncées (annoncée par eux, ils se battent pour ça, soit disant, pas tous apparemment..........), pour pouvoir appréhender l'information de façon objective, réelle et non déformée.

      Bien sur quand la Vapecig revient sur le devant de la scène, je m'attends à ce que tous les lobbyings, inhérent aux différents intérêts certains que la Vapecig suscite et qui font pression sur la cupidité des dirigeants de nos médias et de nos politiques avides de moyens électoraux, soient montrés du doigt. Et non pas ressentir leurs présences derrière chaque décision de désinformation prise à l'encontre de la Vapecig.

      Bien sur quand la Vapecig revient sur le devant de la scène, je m'attends comme beaucoup de vapoteurs, qui savent que ce produit peut réellement servir la santé publique et s'engagent pour sa défense, à une utopie : La Vapecig sera accessible au futures générations et leurs permettra de quitter le tabac et donc influera sur leurs santé.

      Pour faire que cette utopie n'en soit pas une, il y a des citoyens qui se battent pour ce faire entendre, il y a des vapoteurs qui se battent pour ce faire entendre, il y a des associations de vapoteurs qui se battent pour ce faire entendre, il y a des médecins qui se battent pour se faire entendre, il y a des chercheurs qui se battent pour se faire entendre.


      Cet article de Contrepoints remet certaines choses à leurs places : 



Cigarette électronique : les médias nous enfument.


      Merci à son auteur,  Kévin Mailly et merci à Contrepoints de publier tous ces articles objectifs, tentant de rétablir la vérité.

N'oubliez pas les Zamis vapoteurs et vapoteuses : 

      Pour ce faire entendre d'une seul voix il y l'Aiduce qui nous représente : www.aiduce.fr 



      Adhérez à L'aiduce pour que d'une seule voix nous soyons entendus de façon audible par tous.



      Pour signer L'ICE il y a l'EFVI : European Free Vaping Initiative




      Pour des renseignements sur l'EFVI  il y a l'EFVI France :



      Pour Conclure cet article.


      Je voudrais juste que cette injustice concernant la Vapecig prenne fin et que la Vapecig soit reconnue d'utilité publique puisqu'elle oeuvre pour la santé publique.

Stop à l'hypocrisie de nos dirigeants !